Ancenis et le taux d’effort

Ancenis et le taux d’effort à travers l’accueil de loisirs sans hébergement:

Au 1er septembre, le calcul du tarif de l’accueil du mercredi, à Ancenis, change. Cela concerne les familles des 1 350 écoliers à la semaine de 4 jours et 850 autres à celle de 4,5. Explications.

Pourquoi ? Comment ?

Comment fonctionne la tarification actuelle ?

Depuis la mise en place du contrat enfance jeunesse, le mode de calcul actuel – déjà à vocation sociale – fonctionne avec cinq quotients. En 2003, lors de la formation du Sivu (Syndicat intercommunal à vocation unique) de l’enfance, il n’existait que trois quotients.

« Cela entraîne un effet de seuil avec des tarifs, soit à l’avantage ou au désavantage des familles », explique Jérôme Serisier, directeur de l’accueil de loisirs sans hébergement (ALSH).

Pourquoi passer du mode de calcul par quotient au taux d’effort ?

Selon le Sivu, avec la mise en place du taux d’effort, l’effet de marche des cinq quotients devrait diminuer.

« Le taux d’effort, plus linéaire, devrait avantager les foyers les plus modestes, indique Pierre Landrain, président du Sivu.  L’objectif est de toucher les familles les plus modestes, qu’elles puissent bénéficier et fréquenter les services de l’enfance .  En ajustant les tarifs au plus près des familles, chacune pourra disposer d’un calcul individualisé. »

Les services concernés ?

Le taux d’effort s’applique aux tarifs de l’accueil du mercredi, des vacances (camps) et des trois centres de loisirs pour les 3-10 ans : Croq’Loisirs à Ancenis, la Farandole à Saint-Géréon et l’Ancre à Vair-sur-Loire.

Pour rappel, le Sivu de l’enfance gère les structures pour les moins de 10 ans. Dans son giron, on retrouve les cinq communes d’Ancenis, Saint-Géréon, Pouillé-les-Coteaux, La Roche-Blanche et Vair-sur-Loire (Anetz et Saint-Herblon).

À quelle date le taux d’effort sera-t-il appliqué ?

Le taux d’effort sera appliqué à partir du 1er septembre, pour les enfants des cinq communes à l’accueil du mercredi dans les trois centres de loisirs. Il le sera pour les trois centres de loisirs qui accueillent les enfants des cinq communes, à partir des vacances de la Toussaint. Mais, les tarifs des centres de loisirs ne bougent pas cet été.

Combien de formules d’inscription ?

Cinq formules sont disponibles : le matin (avec ou sans repas) ou l’après-midi (avec ou sans repas) ou la journée avec repas. Les tarifs varient selon les taux d’effort, dans la limite des mini et maxi. Le calcul est le suivant : quotient familial x taux d’effort = tarif individualisé).

Par exemple, une journée avec repas (taux à 1,5 %) varie entre 3 et 30 €. Une demi-journée avec repas (taux à 1 %) varie de 2,50 € à 20 €. Une demi-journée sans repas (taux à 0,55 %) varie de 0,50 € à 11 €.

Hors Sivu, le tarif est unique : journée avec repas (35 €) ; demi-journée avec repas (25 €) ; demi-journée sans repas (15 €).

Quels sont les horaires ?

L’accueil est assuré de 7 h 30 à 9 h 30 ou de 11 h 45 à 12 h 15 ou de 13 h 15 à 14 h. Sur le site de Vair-sur-Loire, à partir de 7 h 05 et sur le site de Saint-Géréon, à partir de 7 h 15. Départ possible de 11 h 45 à 12 h 15 ou de 13 h 15 à 14 h ou de 17 h à 18 h 30.

Contact. www.ancenis.fr, aps@ancenis.fr et tél. 02 40 83 87 07.

partager, résister, l'alternative