Archives de catégorie : état d’urgence

Nantes: manifestation le 21 janvier du personnel de santé

14 h devant le CHU et 14h30 place Graslin

Les négociations du SEGUR étaient sensées calmées les revendications du personnel de la santé, suite également à la prime COVID qui avait provoqué un malaise. Ces négociations faites à la va-vite ont « oublié » un certain nombre de salariés qui agissent au quotidien auprès des patients.

Nantes: manifestation le 21 janvier

Exit les ambulanciers par exemple; les ARS, HAS, semblent avoir été destinées comme machines à supprimer les lits, du personnel. Elles n’étaient pas préparées à ce type de situation d’urgence sanitaire: elles comptabilisaient les fluides (argent, patients, personnel,…). Il y a des gros problèmes de formation, les hôpitaux de proximité ont été mis à mal, les urgences des CHU se retrouvent à tout gérer…

Alors que nous assistons à une inflation de cadres administratifs, certains roulant même en voiture de fonction (grosse cylindrée) au frais de la sécurité sociale.

Alors qu’en Allemagne, il est vivement recommandé (et dans certains lands obligatoire) de porter des masques FFP2 dans les transports en commun, il nous est annoncé que les masques de catégorie 1 sont inutiles si nous respectons une distance physique de 2 mètres. Et dans le même temps, on concentre les salariés dans les transports en commun en mettant le couvre-feu à18h. Serait il possible que le port du masque ne soit plus obligatoire en bloc opératoire?

Collectif nantais Sortir de l’état d’urgence

COMMUNIQUE

DEFENDONS NOS LIBERTES !

Le 5 avril, le Sénat procédera au vote sur le projet de loi « Urvoas » après des débats expédiés.

Mobilisés depuis plusieurs mois contre l’état d’urgence et les dérives sécuritaires, plus de 150 organisations, rassemblées, au plan national, dans les Collectifs « Nous ne céderons pas » et Stop état d’urgence » appellent à la mobilisation devant le Sénat le mardi 5 avril de 13 heures à 15 heures, pour porter les revendications suivantes :

NON À L’’ETAT D’EXCEPTION PERMANENT

REJET DU PROJET DE LOI URVOAS

LEVEE DE L’’ETAT D’URGENCE

 

Après l’obtention de l’abandon de la constitutionnalisation de l’état d’urgence et de la déchéance de nationalité, poursuivons notre mobilisation contre l’état d’urgence et contre le projet de loi « renforçant la lutte contre le crime organisé, le terrorisme et leur financement, et améliorant l’efficacité et les garanties de la procédure pénale ».

S’il est voté, ce texte donnera au ministre de l’intérieur et à la police des pouvoirs directement inspirés de l’état d’urgence (assignations à résidence, retenue administrative de 4 heures) mais aussi des pouvoirs exorbitants de fouilles dans l’espace public et de surveillance (poses de micros, IMSI catcher, captation de données informatiques archivées…) avec des garanties affaiblies.

La fuite en avant sécuritaire est massive : en modifiant le droit sur la légitime défense, le texte du Sénat élargit dangereusement les conditions dans lesquelles les policiers ont le droit de tirer. Le gouvernement cède au populisme pénal en reprenant à son compte la « perpétuité réelle », marotte de la droite décomplexée.

Nos collectifs ne peuvent accepter que ces mesures soient votées sans réaction !

REFUSONS LA BANALISATION SECURITAIRE !
NON À L’’ETAT D’URGENCE !
NON À L’’ETAT D’URGENCE PERMANENT DE LA LOI URVOAS !

 Collectif nantais Sortir de l’état d’urgence

composé de : Association Républicaine des Anciens Combattants (Arac), Attac, Centres d’entraînement aux méthodes d’éducation active (Ceméa), Confédération Générale du Travail (Cgt), Droit au logement (Dal), Fédération Syndicale Unitaire (Fsu), France Palestine Solidarité (Afps), Les Amoureux au ban public, Ligue de l’Enseignement-Fédération des Amicales Laïques (Fal), Ligue des droits de l’Homme (Ldh), Maison des Citoyens du Monde (Mcm), Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples (Mrap), Mouvement National de Lutte pour l’Environnement (Mnle), Syndicat de la Médecine Générale (Smg), Syndicat des Avocats de France (Saf), Tissé Métisse, Union syndicale Solidaires, …

avec le soutien de : Association « Place au Peuple-Front de Gauche », Bouguenais Agir Solidaire, Ensemble, Europe Écologie Les Verts, Mouvement des Jeunes Communistes de France, Parti Communiste Français, Parti de Gauche, Rezé à gauche toute…