accueil des migrants sur le pays d’Ancenis

Quelques assos pour soutenir l’accueil des migrants sur le pays d’Ancenis:

Des anceniens participent à ces différentes associations, vous pouvez les contacter , elles vous mettront en lien avec les personnes d’Ancenis.

Le collectif des hébergeurs solidaires (http://hebergeurs-solidaires-nantes.strikingly.com/)

Il s’est monté à l’initiative de citoyens qui ont répondu aux appels à l’aide du collectif de soutien aux mineurs isolés, qui regroupe les différentes associations qui interviennent sur cette problématique (Cimade, Gasprom, LDH, DAL …) . Par leur accompagnement administratif en particulier, ces structures identifient les jeunes déboutés à la rue. Quelques personnes ont répondu individuellement à ces besoins d’hébergement, puis elles se sont croisées lorsqu’un jeune passait de chez l’un à l’autre. Très vite est venue l’idée de partager leurs expériences et questionnements lors de réunions et dans un groupe facebook fermé, et de mettre en place un tableau de disponibilité à faire circuler pour convaincre de nouveaux hébergeurs, avec l’objectif de ne laisser aucun jeune à la rue la nuit.

Le collectif des hébergeurs solidaires n’est donc composé que de citoyens volontaires et bénévoles qui proposent de partager leurs expériences pour soutenir toutes les nouvelles personnes qui souhaiteraient se lancer dans cette aventure humaine assez unique. De fait, nous organisons aussi logistiquement le placement des jeunes dans les foyers volontaires.

Si vous êtes tenté par cette aventure humaine à la fois impressionnante et très simple, mais aussi très riche, envoyez nous vos coordonnées à: hebergement-solidaire-mie-nantes@googlegroups.com

Nous vous mettrons en relation avec d’autres hébergeurs pour répondre à vos questions.

Mettez ensuite vos premières disponibilités dans ce tableau: http://frama.link/MIE_NANTES

Nous vous mettrons en relation avec un jeune, et son hébergeur précédent si possible, un hébergeur expérimenté sinon.

Merci pour eux!

Le Comité d’Accueil Citoyen et de Solidarité Internationale:

accueil, accompagnement des personnes nouvellement arrivées sur le territoire en situation de demandeur d’asile, ainsi que la sensibilisation des citoyens aux enjeux interculturels et migratoires ; projet inscrit dans une dimension d’intérêt général, en s’ouvrant à tous les publics notamment les plus fragiles, en préservant à ses activités un caractère non lucratif, laïque et apolitique ; en toutes acceuil des migrants sur le pays d'anceniscirconstances, l’association garantit un fonctionnement démocratique et transparent et préserve un caractère désintéressé de sa gestion.

les activités:

Samedi 2 juin 2018  à 12H30
: Pique-nique. Tous les adhérents sont invités à se réunir à la boire de Drain près du camping. Chacun apporte son repas avec possibilité de grillades. La boisson sera fournie par l’association.
à 20H :
Concert au jardin chez Hoch et Agnes CHEK aux Brevets Drain avec l’artiste Eric Fraziak. Merci de réserver au 06 62 30 34 27. Prix des places 12€, après rémunération des artistes, les bénéfices au profit de CACSI. 1 truc à grignoter sucré ou salé pour le buffet partagé après concert Plus d’infos : sur www.frasiak.com
“Doit on encore présenter Eric Frasiak ? c’est la force d’un artiste
engagé, d’un auteur à la poésie franche et directe, d’un interprète qui incarne ses titres avec vie et passion tout en créant un lien bourré de tendresse avec son public. Frasiak ancre tellement la chanson française dans une énergie sans faux semblants qu’il lui donne une couleur proche du rock. L’humanité et la révolte qui transpirent de ses textes font de lui un éclaireur de conscience emplit d’empathie et de sagesse. Venez à la rencontre de cet artiste sincère, tendre et attaché à la condition humaine. A coup sûr
il vous emportera dans sa générosité débordante de vie.” Présentation Festival Jean Ferrat 2018
Mercredi 6 juin FESTIVAL « EDEN FEST »
CINÉ-CITOYEN « UNE SAISON EN FRANCE »
En partenariat avec le Comité d’accueil citoyen et de solidarité internationale (CACSI)
projection du film UNE SAISON EN FRANCE
France, 2018, drame, 1h40.
Réalisé par Mahamat-Saleh Haroun.
Avec Eriq Ebouaney, Sandrine Bonnaire, Aalayna Lys Abbas, professeur de français, a fui la guerre en Centrafrique pour bâtir une nouvelle vie en France. En attendant d’obtenir le statut de réfugié, le quotidien d’Abbas s’organise : ses enfants sont scolarisés et il travaille sur un marché où il a rencontré Carole, sensible au courage de cet homme encore hanté par les fantômes du passé. Mais si le droit d’asile lui était refusé, qu’adviendrait-il d’Abbas et de sa famille
déracinée ? Et de Carole, privée du foyer qu’elle a cru reconstruire ?
« Le réalisateur tchadien suit ses personnages sans dolorisme, misérabilisme ou rage dénonciatrice. Mais avec un mélange de précision réaliste et de vibration humaniste qui déjà faisait le prix de ses films précédents (« Daratt », « Un homme qui crie », « Grisgris »). »
(Transfuge)
« Comme les autres films du réalisateur (notamment Un homme qui crie, 2010), Une saison en France émeut pour mieux inviter à la réflexion. Ici, le regard de Sandrine Bonnaire, qui joue l’amie d’Abbas, reflète admirablement le souci de l’autre, mais aussi une interrogation inquiète sur son sort incertain. » (Télérama)
> Tarifs : 12€ repas + film / 8€ repas / 4€ film
Réservation obligatoire pour le repas auprès du cinéma au plus
tard le lundi 5 juin Cinéma Éden / 67, rue Saint Fiacre 44150 – ANCENIS /
Tel : 02.40.83.06.02 www.cineeden.com / mail : cinemaeden@wanadoo.fr

Asso en création : sibille 6 persons

le samedi 19 mai 2018, a eu lieu au village de la Gazillardière, une première soirée solidaire en faveur des exilés de toutes nationalités : Camerounais, Ivoiriens, Guinéens, Maliens, a attiré 150 personnes. « On va monter une association sous le nom de Sibille 6 parsons, afin de continuer à leur venir en aide », indique Mélanie Chetanneau, l’une des membres à l’initiative de cette action.

Des exilés qui, sur papier, avaient affiché les motivations qui les ont conduits à fuir leur pays, certains pour des problèmes de religion ou de décès des familles… « J’étais sous l’autorité de mon oncle, qui a voulu que j’abandonne mes études pour aller travailler la terre. Je n’avais pas le choix. » Un oncle qui voulait lui imposer le mariage « il m’avait trouvé une femme pour me marier. Alors j’ai fui le pays, direction le Niger, le Burkina Faso avant d’être pris dans une violence inouïe. En Libye, je me suis retrouvé en prison et on nous envoyait travailler de 6 h à 22 h. » Aujourd’hui, il avoue se sentir très heureux : « Je fais des études à l’université de Nantes et j’ai des bonnes notes ».Sibille 6 parsons

Contact. Pour des denrées alimentaires, Mélanie Chetanneau, tél. 06 70 08 37 23 ou Marie-Julie Communeau, par mail : mj.communeau@gmail.com

Le Réseau Welcome Nantes recherche des bénévoles

JRS - Welcome 44JRS – Welcome 44, dont la mission est d’accueillir chez des particuliers, un demandeur d’asile isolé recherche des bénévoles de tous ordres : foyers d’accueil, tuteurs, membres de l’équipe de coordination, membres des différentes commissions (animation, insertion, soutien de français, communication…). Tous les talents sont les bienvenus.

Malgré la mise à l’abri récente de bon nombre de demandeurs d’asile qui dormaient au square Daviais, les besoins d’hébergement et d’accompagnement demeurent importants pour les demandeurs d’asile majeurs isolés.

JRS Welcome Nantes*, propose un accueil chez des particuliers et des congrégations religieuses.
Mettre à disposition une chambre pour un court séjour (4 à 6 semaines maximum) est non seulement possible mais enrichissant …
Le demandeur d’asile est également accompagné par un tuteur qui le rencontre une fois par semaine.

Nous proposons aux personnes accueillies divers ateliers (informatique, français, écoute et paroles, foot,…). L’objectif est de se rencontrer et de se connaître au cours de ces activités communes.

renseignements : welcome.44@jrsfrance.org- Tel : 06 95 73 94 90

* (Service Jésuite d’aide aux réfugiés), association qui apporte aide et soutien aux personnes en situation régulière déplacées par force de leur pays d’origine selon le principe de protection liée à la demande d’asile. (www.jrsfrance.org)

 

 

partager, résister, l'alternative