relais solidarité

Le Relais solidarité développe ses actions

Jeudi, à La Rouxière, Marie-Aqnès Caillaud a présidé l’assemblée générale de l’association Relais solidarité qui englobe le Transport solidaire et l’Épicerie sociale, chaque section étant autonome.

« On a démarré il y a dix ans, sans être trop organisé. Au début, j’avais appelé cela du dépannage !  » se souvient Maurice Thareau. En 1999, il est l’un des pionniers de Relais so­lidarité et à l’initiative du Transport solidaire .’ « Et malgré tout ce qui existe autour de nous, on doit se déplacer de plus en plus, » L’aven­ture continue donc toujours pour le Transport solidaire, présidé aujour­d’hui par Jeanne-Marie Gigleux et Marie-Thérèse Jonchère.
Ainsi, lors du dernier exercice, 141 personnes ont bénéficié de ce ser­vice dans les huit communes cou­vertes par l’association. 54 bénévoles ont ainsi effectué 580 déplacements et parcouru un total de 21 990 km.
Les rendez-vous pour la san­té représentent 57 % du transport. D’ailleurs, samedi 25 juin, une jour­née sécurité routière sera organisée à Montrelais pour les conducteurs du Transport solidaire.
Actuellement, les personnes doi­vent appeler 48 heures à l’avance, entre 9 h et 10 h, mais Jean-Pierre Chesné ayant démissionné, il est suggéré que ce soit la mairie de Loireauxence qui prenne cela en charge. Jacques Derouet, maire dé­légué de Varades intervient : « Je comprends la demande de Marie­Thérèse Jonchère, mais ce sera le pôle social de Loireauxence qui de­vra débattre sur ce sujet, »

Du côté de l’Épicerie solidaire, 31,7 tonnes ont été distribuées en 2015.Le P’tit chariot de Galerne, présenté par Huguette Classine, a vu 521 per­sonnes inscrites; il est ouvert les pre­mier et troisième vendredis du mois de 13h30 à 16h30.
« Les gens viennent plus ou moins régulièrement. En ce moment, il y a une période de pointe, liée à la fermeture des Restos du cœur. À Varades,les nouveaux locaux sont très appréciés, mais en 2016, l’as­sociation devra être agréée afin de  recevoir des dons alimentaires. « 

160 convives au Réveillon de solidarité
À l’initiative de Relais solidarité, en lien avec les CIAS (Centre intercom­munal d’action sociale) et CCAS Centre communal d’action sociale) du secteur, Joseph Bernard a fait e bilan du sixième Réveillon de solidarité qui s’est déroulé à l’Espace Alexandre-Gautier de Varades et qui vu la participation de 160 convives. Très apprécié, ce réveillon sera bien évidemment reconduit en fin d’an­née.

TREMPOLINO, nouvelle section de relais solidarité
« Fin 2015, un groupe de personnes a voulu apporter un soutien dans l’apprentissage du français aux étrangers. La nouvelle section Trampolino s’est ainsi créée », ex­plique Marie-Agnés Caillaud.
Monique Derouet est l’une des ré­férentes de cette nouvelle section de Relais solidarité. « Relayé par l’école primaire René-Guy-Cadou de Va­rades et demandé par les familles roumaines pour l’apprentissage du français, nous avons rencontré une équipe de bénévoles à Segré, Envol, puis Blain sans frontière. En janvier 2016, on s’est lancé et vingt ­deux mères ont répondu favorable­ment. Très motivées, elles appren­nent très vite. » Chaque semaine, les bénévoles discutent pendant 1 h 30.
Trampolino, comme tremplin pour s’élever et prendre son envol, pour se familiariser avec le français! Trampolino : mardi de 14h à 16h et 2ème et 4ème vendredi du mois de 9h30 à 11h.(ouest-France- 16 mai 2016)

206 rue du Parc – Varades  44370 LOIREAUXENCE

Relais Solidarité, tel: 02.40.96.20.82; caillaud.marie-agnes@neuf.fr

partager, résister, l'alternative