le CETA cache un vrai scandale démocratique

Démocratie et CETA: le président Hollande souhaitait que ces accords (avec le TAFTA) soient conclus rapidement; nous en connaissons maintenant les opacités. Le Conseil Constitutionnel ne trouve rien à ne lui redire (31 juillet 2017). Pour Delphine Batho, « le CETA cache un vrai scandale démocratique » (17 aout 2017) et elle le dit dans Challenges: « … La quasi-totalité de l’accord UE-Canada va en effet entrer en application provisoire fin septembre sans qu’aucun débat parlementaire n’ait eu lieu au préalable. C’est inacceptable. »…plus d’infos sur http://lecellier.info/resister-2/resistance-politique/tafta-ceta-compagnie/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *