le collectif des Relandières au Cellier

Intérêt Général ou intérêts privés?

Après avoir vendu des terrains, des bâtiments, des mares de la commune, la majorité actuelle du Conseil Municipal du Cellier s’exerce au soutien actif en validant par un tour de passe-passe l’annexion de terrains agricoles par des entreprises.

Acte 1: des entreprises achètent des terrains agricoles, attendent 9 mois.

Acte 2: au nom de «l’intérêt général de la zone», et d’une «mise en compatibilité avec le PLU», la majorité actuelle modifie le zonage de ces parcelles agricoles en Zone Economique sans passer par une révision du PLU.

Cette modification l’obligera à produire une enquête publique sur le changement de destination de ces parcelles, donc à le rendre public auprès des personnes intéressés (exploitants agricoles, voisins…) Mais tout se décide en amont dans «l’intimité» du Conseil Municipal! Ainsi cette pratique d’annexion prend les apparences de la légalité.

Alors que dans la proposition concernant la zone dite du « prieuré », voila ce que la majorité dit de la concertation:

le collectif des Relandières

Elle a sans doute oubliée que le projet industriel impactait le village des Relandières, à moins qu’il ne modifiait pas « le cadre de vie communal »…

Les habitants se sont rapidement mobilisés, créé un collectif, et lancé une pétition  »
NON A L’INDUSTRIALISATION DES TERRES AGRICOLES
PETITION du collectif des Relandières
« pour que le village reste un village et une zone verte » qui a recueilli plus de 900 signatures au 22 avril sur le net…. n’hésitez pas allez-y…

http://chng.it/KJmsMqzn4m

https://www.change.org/p/mr-le-maire-du-cellier-philippe-morel-non-a-l-industrialisation-de-nos-terres-agricoles

plus d’infos sur http://lecellier.info/actualites-municipales/le-cellier/non-a-lindustrialisation-des-terres-agricoles-aux-relandieres/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *