Climat

Afficher l'image d'origine

Nous vous retransmettons les courriers de Clémence Dubois

résistance écologique, climat

Mardi 16 aout 2016 , Cher.e ami.e,

Après une année chargée pour le mouvement français pour la justice climatique –  la COP21, le Sommet de Pau, “Break-Free – Libérons-nous des énergies fossiles”, nous étions la semaine dernière dans le Lot-et-Garonne au camp climat Espère, organisé par ANV-COP21, Alternatiba et les Amis de la Terre.

Nous y avons retrouvé plus de 300 militant.e.s autour de 165 sessions de formation. Simulation d’action, stratégie non-violente, discussion autour du désinvestissement et des campagnes zéro fossile : beaucoup d’énergie, de motivation et de détermination au camp Espère pour enclencher des victoires, en finir avec les fossiles et s’organiser pour l’épanouissement des alternatives. Alternatives qui étaient d’ailleurs bien présentes au camp auto-géré et largement auto-construit : produits locaux et de récupération, alimentation en électricité via Enercoop… Vous pouvez en avoir un avant-goût en regardant ces vidéos.

Mais l’été n’est pas fini ! En Lorraine, on s’organise pour en finir avec les gaz de couches!

Le week-end du 13 mai dernier, près de 4000 militant.e.s paralysaient une mine de charbon, au nord-est de l’Allemagne dans le cadre de la semaine “Break Free – Libérons-nous des énergies fossiles”. “Nous aussi, nous pouvons agir !”, c’est l’appel lancé par les Collectifs Lorrains et Nordistes opposés aux gaz de couche. En Lorraine, la Française de l’Énergie a le projet délirant de développer quatorze forages d’exploration « gaz de couche » à très court terme. Enterrons ces projets !

Les hydrocarbures de schiste et de couche, c’est toujours NON.  Ni en Lorraine, ni ailleurs, ni aujourd’hui ni demain. Trois journées de discussions autour des énergies fossiles et de leur monde et des alternatives, d’ateliers et de concerts sont prévues. Rejoignez le camp lorraine du 19 au 21 août. Plus de renseignements: http://act.350.org/go/12036?t=6&utm_medium=email&utm_source=actionkit&akid=15632.2640221.HpF5aR

En avant, et à bientôt,

Clémence

Sommet du pétrole offshore du 5 au 7 avril à Pau

ne laissons pas les compagnies pétrolières couler le climat et pourrir les océans. plus d’info : http://anv-cop21.org/

Cher.e ami.e,

Nous rentrons tout juste de Pau, où nous venons de participer aux actions de blocage du sommet MCEDD sur les forages pétroliers en haute-mer.

Ces trois jours ont été d’une richesse et d’une intensité incroyable. Ils ont été marqués par la mobilisation de plus de 500 militant.e.s de la justice climatique, qui se sont mobilisé.e.s jour et nuit pour empêcher le bon déroulement de ce sommet néfaste pour le climat.

C’est un moment fort dans la construction du mouvement pour la justice climatique en France. Le 12 décembre dernier, François Hollande saluait en des termes lyriques l’adoption de l’accord de Paris, à l’issue de la COP21 : il s’agissait, selon lui, d’une « révolution, la plus belle de toutes ». Quatre mois plus tard, l’accord de Paris est pourtant mis à l’épreuve de la réalité et des projets de l’industrie fossile : forer toujours plus loin, toujours plus profond.

C’était l’objectif du sommet de Pau. C’est la raison pour laquelle nous étions si nombreuses et nombreux à avoir décidé de le bloquer. Parce que nous prenons aux sérieux les engagements – en l’occurrence ceux de la communauté internationale. Et parce que nous sommes animé.e.s d’un esprit de responsabilité : nous, nous honorons nos promesses. À Paris, le 12 décembre, nous nous étions engagé.e.s à agir pour que les lignes rouges d’un futur juste et durable ne soient jamais franchies.

C’est donc ce que nous venons de faire à Pau.

La radicalité, la détermination, la puissance, la joie et la tendresse qui ont animé les trois jours de blocage du sommet de Pau laissent peu de place au doute : il s’agit là-aussi d’un mouvement fondateur du mouvement français pour la justice climatique.

Cette mobilisation s’inscrit d’ailleurs dans une dynamique plus vaste, en particulier celle de la campagne « Break Free – Libérons-nous des combustibles fossiles » – nous vous invitons vivement à nous rejoindre en Allemagne, du 13 au 16 mai prochains, pour participer au blocage d’une mine de charbon et, ainsi, continuer à honorer l’engagement que nous avions pris à Paris, en décembre dernier.

À très bientôt,

Clémence, Emma et Nicolas

P.S. Retrouvez toutes les vidéos de Pau ici, et des photos incroyables ici

Plus d’infos sur les 3 jours sur http://350.org/fr/pau-moment-fondateur/

partager, résister, l'alternative