Goodyear: 8 salariés condamnés

« Goodyear: huit anciens salariés de l’usine  d’Amiens-Nord ont été condamnés mardi 12 janvier 2016 à Amiens à 24 mois de prison, dont 9 ferme pour la « séquestration » de deux cadres dirigeants. Le chef de « violences en réunion » figure également dans la condamnation de deux d’entre eux.

Cette condamnation est inédite par sa lourdeur. Malgré la baisse du nombre de conflits sociaux et de violences, les plaintes se sont multipliées ces dernières années. Aucune peine de prison ferme n’avait en revanche été prononcée jusqu’ici, les magistrats préférant généralement tenir compte du contexte social de ces événements et de la faiblesse des dommages humains et matériels.

Un procès politiqueGoodyear 8 salariés condamnés

L’entreprise Goodyear avait poursuivit ses salariés pour avoir bloqué durant 30 heures le directeur des ressources humaines et le directeur de la production, entre le 6 et le 7 janvier 2014. Ils demandaient une renégociation du Plan de sauvegarde de l’emploi pour les 1 143 salariés de l’usine.

L’entreprise avait en revanche retiré sa plainte avant le procès du 24 novembre, en application de l’accord de fin de conflit signé avec les syndicats fin janvier 2014. Le maintien des poursuites est donc le fait du procureur de la République, ce qui démontre le caractère politique de l’affaire. Le parquet avait requis une peine de deux ans d’emprisonnement, soit un an « ferme aménageable » et un an de sursis, lors de l’audience…..

….

ALLONS CHERCHER LA RELAXE pour les GOODYEAR,  AMIENS LE 11 JANVIER !

https://goo.gl/8JKvI0

Le 12 janvier 2016, la justice condamnait des salariés de Goodyear qui défendaient leurs emplois à de la prison ferme. Un an après — et de nombreuses mobilisations pour soutenir nos camarades victimes d’un procès politique du Gouvernement —, retrouvons-nous pour les accompagner au tribunal lors du rendu public du jugement en Appel.relaxe pour les GOODYEAR, Amiens 11 janvier

Après l’impressionnante mobilisation des 19 et 20 octobre dernier qui a permis d’obtenir l’abandon de la prison ferme, soyons aussi nombreux pour aller chercher la relaxe totale. Tous ensemble à Amiens le 11 janvier à partir de 9 heures (lieu précis à venir)  #SyndicalistePasVoyou !

https://paris.demosphere.eu/rv/50779

Résultats…..

 

Quand le candidat Hollande visitait les salariés de Goodyear

Bonus : entre les deux tours de la primaire socialiste, François Hollande était venu à la rencontre des salariés de Goodyear, sur le site d’Amiens Nord, le 14 octobre 2011. Interrogé par Mickaël Wamen, il promet de traduire dans la loi la jurisprudence sanctionnant les licenciements dits « boursiers », dans des groupes bénéficiaires « sur le seul principe du rendement ».

« Moi je ne suis pas comme d’autres – vous allez le reconnaître assez facilement – qui vient devant les travailleurs, dans leurs usines, et qui leur promet ce qu’il n’est pas capable de tenir après », assurait François Hollande avant d’ajouter : « l’Etat peut fixer les règles ! ».

« Il n’y a rien de pire que de promettre ce qu’on n’est pas capable de tenir et vous m’en voudriez demain si je vous avais fait des incantations. En même temps, il faut que nous puissions vous donner des garanties qui si ça change [de majorité] au mois de mai prochain, vous puissiez être dans un rapport de forces différent pour défendre votre emploi et votre activité », ajoute le candidat.

« Je veux dire ma solidarité à l’égard des salariés qui se voient poursuivis ou même mis en cause sur le plan disciplinaire. Il n’est pas question, je dis bien il n’est pas question, que le droit syndical puisse être atteint dans cette affaire », ajoute-t-il, se disant « solidaire » de 4 délégués syndicaux mis à pied par la direction de l’entreprise au moment de l’échange.«

vu sur Politis le 12 janvier 2016

http://www.politis.fr/Prison-ferme-pour-8-anciens,33591.html

Ci-dessous le lien avec le film de Mourad Laffitte :

Soutenir ce film, c’est soutenir la lutte des Goodyear ! 5 euros par dvd vendu sont reversés au Comité de soutien des 8 de Goodyear.

Bon de commande ici
Ce dvd est strictement réservé à une utilisation personnelle. Pour toute projection publique (commerciale ou non), merci de nous contacter.

Fruit d’une longue enquête, ce film documentaire est avant tout le temps de la réflexion. Mourad Laffitte revient sur la lutte des ouvriers de l’usine Goodyear Amiens-Nord pour défendre leurs emplois. Une véritable plongée au cœur de ce conflit loin des discours et des images qui criminalisent et condamnent de manière hâtive.
Durant 9 ans, le réalisateur a accompagné les ouvriers tout au long de leur lutte – grèves, blocages d’usine, tribunaux, manifestations, réunions, comités de soutien – réalisant ainsi près de 11 000 photos et des centaines d’heures d’entretiens et d’images.
Dans le même temps, il met en parallèle le combat mené par 1200 ouvriers d’une usine Continental située à 80 km d’Amiens. Dans un cas comme dans l’autre, malgré l’invalidation de plusieurs plans sociaux par les tribunaux et des bénéfices colossaux, ces 2 multinationales ont délocalisé leur production, mettant sur le carreau 2500 ouvriers.
Ce documentaire, tel un ciné-tract, donne à voir et permet de comprendre les stratégies économiques qui se jouent réellement dernière la façade d’une crise prétendue, ainsi que le cynisme et l’arrogance d’une multinationale avec lesquels elle anéantit la vie des salariés pour toujours plus de profits.

partager, résister, l'alternative