TER Nantes-Rennes

Quoi dire de la ligne TER Nantes-Rennes ?

Il y a encore peu, il fallait favoriser le rapprochement des villes de province à Paris la capitale, (réduire le temps  de 10 à 15 mn pour Nantes-Paris…)cela a été encore l’objet du débat public du projet de Le projet de « Liaisons Nouvelles Ouest Bretagne – Pays de la Loire », dont vous pourrez voir la contribution du CéDpa plus loin. La ligne Nantes-Chateaubriand fut décrétée obsolète par des idylles. Puis, elle fut à nouveau réactivée par d’autres idylles qui ont imposé le TRAM. La voie a été normalisée pour ce TRAM Nantais d’où un écartement plus grand des rails. Elle fut inaugurée en grande pompe, mais avec différents problèmes que nous connaissons: suppression de liaisons par le car LILA…

Maintenant, certains espèrent TER Nantes-Rennessupprimer la voie entre Rennes et Chateaubriand: cela serait supprimer toute alternative à la voie Rennes-Redon-Nantes dont nous connaissons la rapidité. Mais qu’à cela ne tienne, « NOUS » allons créer une voie Rennes-Notre-Dame-des-Landes-Nantes à coup de centaines de millions d’euros aux frais du contribuable, mais cela va créer des emplois… détachés. Alors comment réfléchir à ce que nous voulons comme infrastructures sur ce territoire? Prolonger le TRAM jusqu’à Rennes ? Remettre en route un vrai TER avec un cadencement à l’heure? Les lieux de travail doivent-ils être toujours séparés des lieux de vie. Vivre et travailler au pays est un vieux slogan, toujours d’actualité?        Le débat s’engage…

le 24 octobre 2016, arrivée de la marche Rennes-Châteaubriant pour défendre la ligne de TER entre ces deux villes. Prise de parole de Nil Caouissin, porte-parle de l’Union Démocratique Bretonne (UDB) (24/10/2016).

Débat public LNOBPL – Cahier d’acteur ACIPA-CéDpa

Le projet de « Liaisons Nouvelles Ouest Bretagne – Pays de la Loire » (LNOBPL), présenté par Réseau Ferré de France (RFF), a fait l’objet d’un débat public du 4 septembre 2014 au 3 janvier 2015. Il a été animé par une commission particulière, composée de 7 membres, nommée par la CNDP.

L’ACIPA et le CéDpa ont été conviés à participer à ce débat et à produire un « cahier d’acteur ».

Éclairés par l’expérience de Notre Dame des Landes, ils ont pointé dans ce cahier les insuffisances démocratiques de la démarche du débat public. Une autre vision de l’inter modalité rail-aérien, de la vitesse, de l’aménagement du territoire et de l’environnement s’impose.

Ils demandent l’étude de scénarios alternatifs pour la liaison Nantes – Rennes.

Débat public LNOBPL - Cahier d'acteur ACIPA-CéDPA

Cliquer sur l’image pour feuilleter le cahier Télécharger le cahier au format PDF

Vous pouviez aussi donner votre avis sur le site internet du débat public, poser des questions, faire des commentaires…Mais il se pourrait bien que le débat reprenne.

http://www.sncf-reseau.fr/fr/projet-de-liaisons-nouvelles-ouest-bretagne-pays-de-la-loire#

Pour les bilans https://lnobpl.debatpublic.fr/  et  https://www.debatpublic.fr/projet-liaisons-ferroviaires-bretagne-loire-lnobpl

partager, résister, l'alternative