Oudon et l’accueil des migrants…

Oudon et l’accueil des migrants

C’était en octobre 2017 et voici ce que nous pouvions lire dans le flash info de la mairie :

Dans tous les pays du monde, la vie est très loin d’être un long fleuve tranquille. Même si, en France, nous avons nos difficultés, il y a d’autres régions du globe où la vie est quasiment impossible; c’est pourquoi notre pays, terre historique d’accueil, a décidé d’apporter son aide aux migrants en provenance de ces pays…. Et Oudon a voulu apporter sa pierre à cet édifice.

Ainsi, début 2017, le conseil municipal s’était prononcé, en faveur de l’accueil d’une famille de migrants. La coordination de l’accueil de ces familles est gérée par un service de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale. Ce service est en charge de la mise en relation des collectivités et des familles de ressortissants disposant ou en cours d’acquérir le statut de réfugiés. Pour la mise en œuvre opérationnelle de cet accueil, c’est une association nantaise spécialisée, le 102 Gambetta qui prend ensuite le relais (accompagnement social et aide administrative). Oudon et l’accueil des migrants

Début août, l’association a proposé à Oudon, d’accueillir dans un logement communal, une famille de syriens, originaire de Homs. La famille Okko composée d’Abdulmoumen (26 ans), Manar (22 ans) et Jamal (2 ans) est arrivée le 10 de ce même mois. La famille s’est agrandie le 17 septembre dernier avec la naissance d’un second fils, Tariq.

Les membres de la commission municipale en charge des solidarités, renforcés d’un noyau de bénévoles oudonnais, se sont mobilisés pour accueillir la famille Okko dans les meilleures conditions possibles et les aider à s’insérer au mieux (vie quotidienne, cours d’alphabétisation, etc.) dans notre pays dont ils sont loin de maîtriser la langue et où la vie est si différente de celle qu’ils avaient en Syrie !

Oudonnais, sachons lancer des ponts entre les cultures et réservons leur le meilleur des accueils.

partager, résister, l'alternative