mairie le cellier

LE CELLIER 2020 – 2026

Quelques informations sur l’actualité du Cellier. Nous commencerons par réfléchir sur l’Augmentation des taxes foncières au Cellier en 2021 et la manière dont cela s’est fait. Puis un article sur l’éclairage des rues et le gaspillage énergétique. Ensuite, un rapide topo sur la maison médicale et le gaspillage des terres…

Les élus de la minorité ont imposé un débat sur le parking de la Mothe, obligeant les élus de la majorité à justifier leur projet par des arguties. Intégrant ce parking dans un projet global de circulation sur le bourg, la majorité actuelle démontrait ainsi qu’elle prenait le projet à l’envers, elle aurait du commencer par le plan de circulation avec l’aménagement du bourg dont le parking de la salle de funes. Ceci a bien été souligné par la commissaire enquêteur dans son rapport. Rapport non pris en compte par la majorité puisque celui-ci était  » ignare du projet » et de fait « manquait d’impartialité ». Le rapport est disponible sur: https://www.lecellier.fr/sinformer/mairie/urbanisme/enquete-publique; vous pourrez juger par vous même, et sur le débat, la vidéo est en ligne sur:

Que reste-t’il des services de la poste? quel avenir pour le bâtiment?

Un projet d’ombrières photovoltaïques et citoyennes, de surcroit, prend naissance au Cellier. Un exemple de production d’énergie renouvelable en circuit court!

Nous aborderons, plus tard, les projets qui se dessinent. Les textes en gras correspondent aux renvois sur les pages correspondantes…

Une réflexion sur « LE CELLIER 2020 – 2026 »

  1. Cellarien.e.s sans bureau de poste public.

    La disparition du bureau de La Poste et de la Banque Postale sur notre commune était malheureusement inéluctable. Depuis plus de deux décennies, cette orientation destructrice des services publics de proximité nous faisait craindre le pire pour notre territoire.

    Une première attaque assez violente de la direction régionale de La Poste s’est manifestée dès 2009. Elle a été repoussée grâce à la réaction citoyenne via une pétition publique. La réponse de La Poste, devenue entre temps une Société Anonyme, a été de retarder la fermeture en proposant une réduction alambiquée des horaires d’ouverture combinés entre les bureaux de Mauves et du Cellier.

    Dans le projet de nouvelle mairie et de médiathèque, initié en 2010, le futur local d’accueil de la mairie a été conçu en vue de pérenniser un bureau de poste public ; l’organisation de ce local aurait permis, le moment venu, d’installer un poste de travail avec les équipements nécessaires à cette activité (y compris un coffre-fort). Cette permanence postale aurait pu fonctionner en parallèle avec l’accueil dédié aux services municipaux.

    Est-ce que ce potentiel au sein de la mairie a été étudié ? Est-ce que l’intérêt pour le Proxi d’assurer cette permanence postale s’est avéré essentiel pour l’avenir de ce commerce ? Est-ce une solution transitoire ? Quelles autres solutions ont été envisagées ? Qui a participé à la réflexion, à la décision et avec quels arguments ?

    Cela fait beaucoup de questions. Mais à ce jour, sur ce thème, je n’ai ni lu ni entendu de réponses bien fondées.

    GIORNO.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.