États Généraux sur le Handicap

Proposition de Loi Justice et autonomie en faveur des personnes en situation de handicap

Avec l’indexation de l’allocation avec les revenus du conjoint ou de la conjoint, on maintient la personne dans la dépendance. Ce maintien dans la dépendance est une forme de destruction massive de la personne…et des couples. Les personnes qui ne comprennent pas cela ne sont pas aptes à voter des lois.(Yves Daniel honte à toi!)

Le vote bloqué, dont le gouvernement s’était saisi en juin 2021 pour se prémunir d’une éventuelle adoption, contre sa volonté, de «la proposition de loi, portant diverses mesures de justice » relative à la déconjugalisation de l’AAH, avait provoqué l’indignation des oppositions et de plusieurs associations. Quatre mois plus tard, grâce à une majorité mieux mobilisée et mieux préparée, la secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées, Sophie Cluzel, n’a pas eu besoin de recourir à ce type de procédure pour obtenir le rejet la proposition de loi LR.

https://www.radiofrance.fr/franceinfo/podcasts/18h50-franceinfo/18h50-franceinfo-du-jeudi-07-octobre-2021-3179486

« Notre pays peut être fier de conduire une politique ambitieuse pour nos concitoyens en situation de handicap », affirme Sophie CLUSEL. Peut elle être encore fière de la suppression en Décembre 2019, du complément de ressources qui était de 179,31€, allouée aux allocataires de l’AAH pour former ce qu’il était appelé « la garantie de ressources » ?

Tarn : Mariés depuis 39 ans, Catherine et William, en situation de handicap, divorcent pour vivre décemment

les associations au point de ….rupture

Alors que nous voyons les associations qui tirent les sonnettes d’alarme, qui essaient de renouer le dialogue et de poser les problèmes, la situation perdure…Face à la pénurie de médecins, le gouvernement donne plus de responsabilité à d’autres catégories comme les cadres infirmiers, les sage-femmes sans donner les garanties qui vont avec, autrement dit, pouvoir travailler en confort, sans pression, avec des horaires qui ne cassent pas la vie familiale et la vie sociale, le gouvernement doit donner la reconnaissance sociale qui va avec…De même pour les petites mains embauchées avec des taux horaires à 75 %.

« La crise est telle que l’Adapei de Loire-Atlantique ouvre encore plus grand ses portes aux personnes non formées. En clair, vient qui veut. … « Nous n’avons pas le choix, si nous voulons éviter de renvoyer certains de nos résidents dans leur famille », constate Blandine Jolivet. Une situation que d’autres n’ont pas pu éviter, comme l’institut médico-éducatif de l’Estuaire, à Saint-Brevin, où dix jeunes ont dû rester en partie chez eux. » (O-F Loire-Atlantique du 2 octobre 2021). L’ADAPEI du 44, est prête à embaucher 50 personnes « non-formées ».

vous avez accès à la totalité de l’article sur: https://lecellier.info/resister-2/etats-generaux-des-travailleurs-de-la-sante-44/

la place de la personne

Mais que dire de la place qui est donnée à la « personne » handicapée : comment le gouvernement peut-il encore indexer l’allocation qui est de 903,60€ maximum au revenu du conjoint, du pacsé etc.

903€ quel pied!

et si je me marie , je n’ai plus rien???

Alors messieurs les marcheurs, adeptes de la marche arrière, donnez la place à nos jeunes dans notre société, votez pour que la personne handicapée puisse envisager d’être parent, pour la déconjugalisation du calcul de l’AAH (plus d’infos sur le site : https://leprixdelamour.fr/)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.