Archives par mot-clé : Macron

mardi 9 octobre à 10 h une manifestation à Ancenis contre la politique sociale et économique de Macron

Dans le cadre de l’appel commun des Unions départementales SOLIDAIRES, FO, CGT, FSU, UNEF, et des unions locales du Pays d’Ancenis appellent le mardi 9 octobre à 10h à une manifestation à Ancenis à partir du rond-point d’ la station ESSO contre la politique sociale et économique du gouvernement Macron.

une manifestation à Ancenis contre la politique sociale et économique de Macron

Mardi 25 septembre: Se rencontrer, débattre, agir avec le Comité national de résistance et de reconquête Pour la défense des acquis de 1936 et de 1945, à 20h30

Comité national de résistance et de reconquête Pour la défense des acquis de 1936 et de 1945 Département de Loire-Atlantique:

Se rencontrer, débattre, agir

Mardi 25 septembre à 18 heures Salle F de la Maison des syndicats à Nantes – place de la Gare de l’Etat –

Animeront le débat depuis la tribune :

Guy Texier, syndicaliste retraité
Claire Compain, syndicaliste retraitée
Maître Lauric Douvisi-Morris, avocat en droit du travail
Aurélie Huchet, syndicaliste CARSAT
Anne-Cécile Trégret, syndicaliste Pôle Emploi

Présentation

La politique économique et sociale menée depuis plusieurs décennies par les gouvernements successifs et leurs majorités s’est traduite par la destruction progressive des conquêtes de la classe
ouvrière de 1936, 1945.
Avec MACRON, son gouvernement, sa majorité, cette politique de casse programmée et systématique s’est accélérée en particulier sur la Sécurité Sociale et ses composantes, retraites, aides sociales, Hôpital et EHPAD, mais aussi sur le statut de la fonction publique ou encore le droit du travail et les libertés syndicales.
Tandis que les perspectives de l’opposition politique n’offrent pour l’heure aucune issue pour le changement de cap, cette casse sociale menée par le gouvernement implique d’amplifier les luttes
sociales des jeunes, des actifs et des retraités.
Les seules perspectives de renversement de cette situation viennent de la classe ouvrière, au sens large du terme, de son combat, et de ses organisations syndicales ouvrières historiques que sont la CGT et la CGT-FO issues de la CGT unifiée de 1895.

Comité National de Résistance et de Reconquête (CN2R)

Depuis maintenant deux ans se réunissent des militants de la classe ouvrière, d’organisations syndicales, de partis politiques, du  mouvement associatif divers qui ont fondé le Comité National
de Résistance et de Reconquête (CN2R) des acquis de 1936 et de 1945 sur la Sécurité Sociale, le Statut de la Fonction Publique, le droit du travail, les libertés syndicales et démocratiques. Ces Comités existent à Nantes et à Saint Nazaire, en liaison avec
le Comité National qui appelle à un rassemblement national de plusieurs centaines de militants le 10 novembre prochain à Paris.
Ces Comités n’ont en aucun cas l’ambition de se substituer aux organisations syndicales et partis politiques : le seul but est de contribuer au renforcement des luttes unitaires du monde du
travail. Nous faisons le constat que dans la diversité des objectifs syndicaux des deux Confédérations, nous avons beaucoup de
revendications communes de reconquête de 1945.

Se rencontrer , débattre, agir:

Il faut se rencontrer, se parler, s’écouter et s’entendre. Le passé est derrière nous et seul le présent et l’avenir de la classe ouvrière, de ses combats pour la Résistance et la Reconquête nous motivent.
C’est dans cet esprit unitaire, qui n’écarte personne, sans sectarisme ni dogmatisme, que nous proposons une rencontre débat, s’inscrivant dans la préparation du 10 Novembre prochain, sur les principaux points de l’actualité sociale en particulier sur la Sécurité Sociale et ses composantes.

la réforme de la retraite à venir

Nous rejetons catégoriquement toute forme de retraite par points, la retraite est un salaire socialisé et donc ne peut être autre que par répartition. Le financement, c’est sur la base : emploi – cotisations sociales – arrêt immédiat des exonérations de cotisations sociales des entreprises (qui constituent un vol sur la rémunération de la force du travail).
La situation actuelle est insupportable, redonnons confiance aux travailleurs dans leurs organisations syndicales de classe, historiques qui ont été à l’origine des grandes conquêtes de 1936, 1945.
C’est par les luttes unitaires sur des bases de classe, la grève, que la situation peut être renversée.
Nous vous proposons de nous rencontrer dans le cadre d’une réunion-débat ce mardi 25 septembre.

Comité national de résistance et de reconquête
Pour la défense des acquis de 1936 et de 1945
Département de Loire-Atlantique

5 juillet, 11h devant la préfecture, rassemblement lors de la venue d’Edouard Philippe à Nantes !

Communiqué de presse

Appel à rassemblement par les organisations du collectif Marée Populaire, le 5 juillet, 11h devant la préfecture, rassemblement lors de la venue d’Edouard Philippe à Nantes pour dénoncer la politique du gouvernement.

La politique menée par le gouvernement néo-libéral Macron-Philippe nous entraîne dans un système agressif et répressifs contre toutes les catégories de la populations (salariés, chômeurs, retraités, jeunes, …).

Le modèle de société proposé par celui-ci amène l’augmentation des inégalités en donnant toujours plus aux riches et en culpabilisant les pauvres. En effet, pour E.Macron « il faut responsabiliser les gens pour qu’ils sortent de la pauvreté ».En un mot, pour lui,si les pauvres sont pauvres, c’est bien un peu de leur faute. A contrario,  le  gouvernement d’E.Philippe n’hésite pas à mettre « un pognon de dingue »…pour les plus riches ! Cela n’empêche pourtant pas que le nombre de chômeurs toutes catégories (A, B, C, D) ne baisse pas, et que la précarité augmente. De plus, la vision du travail impulsée par celui-ci pousse les travailleurs en concurrence permanente, impose une pression, et cherche à les monter les uns contre les autres. Cette politique é conomique inégalitaire se perçoit également d’un point de vue fiscal. Suppression de l’ISF, de l’Exit Tax, augmentation de la CSG, baisse de l’impôt sur les sociétés, passivité face aux pratiques d’évasion fiscale, … sont autant de mesures favorisant l’injustice fiscale entre les citoyens, permettant alors des cadeaux aux plus riches…

Les inégalités territoriales sont également favorisées par cette politique ! Le recul de la présence des services publics se poursuit. Partout en France, les hôpitaux sont à l’agonie, les administrations sont surchargées, les tribunaux engorgés, … sans parler de la SNCF qui tend par sa réforme à entretenir la même logique que les entreprises privées, comptant les profits avant les services rendus. De plus, la fin de la taxe d’habitation sans garantie de moyens supplémentaires retire aux collectivités locales leur capacité d’agir au plus près de leurs populations sur leurs territoires.

Le gouvernement donne régulièrement la preuve d’une incohérence flagrante entre ses discours et ses actes dans la politique menée autour de la transition écologique  et face aux enjeux du dérèglement climatique : projets maintenus d’enfouissement de déchets nucléaires à Bure, refus de signer le Traité d’Interdiction des Armes Nucléaires, autorisation donnée à Total pour l’exploitation d’huile de palme à l’usine de la MEDE, projet de méga-mine d’or à ciel ouvert en Guyane, refus d’interdiction du glyphosate,  incapacité à mettre en œuvre des politiques contraignantes envers des entreprises polluantes, …

De plus, la financiarisation du logement, les menaces contre notre système social et la sécurité sociale, les attaques sur la protection collective des salariés, la sélection des jeunes dans l’enseignement supérieurs et la recherche, la politique honteuse contre les migrants, le démantèlement de notre système judiciaire, le secret des affaires avant le droit à l’information, la future baisse des allocations de retraites, … sont autant de mesures ne permettant pas une société plus juste, plus solidaire, plus démocratique et plus égalitaire.

Les organisations à l’initiative de la manifestation « marée populaire » du 26 mai dernier appellent à se rassembler pour protester à l’occasion de la venue du Premier ministre à Nantes à 11h devant la préfecture à Nantes, contre la politique du gouvernement d’assistanat en direction des plus riches.

Le collectif unitaire Nantais portant cette volonté se compose des organisations suivantes : ATTAC 44, CGT 44, comité 5 mai Nantes, collectif Santé 44, Collectif STOP CETA 44, comité Bure Nantais, DAL 44, EELV 44, Ensemble 44, France Insoumise 44, FSU 44, Gauche Démocratique et Sociale 44, Génération.s 44,   Jeunes Générations 44, Jeunes France Insoumise 44, NPA 44,  PCF 44, Place au peuple 44, Solidaires 44,  SGL 44, Sortir du nucléaire Pays Nantais, UNEF Nantes.

coup d’Etat social: le libéralisme sous le vernis social-démocrate!

5 mai à Paris pour stopper Macron

Mobilisons-nous le 5 mai à Paris pour stopper Macron !

Le 7 avril, l’Assemblée représentative de la France insoumise a décidé de répondre favorablement à l’appel de la Bourse du travail lancé par François Ruffin et Frédéric Lordon pour une marche nationale le 5 mai à Paris. C’est l’occasion de poursuivre la montée en puissance de la mobilisation et de déferler en nombre à Paris pour dire stop à Macron et à sa politique. Mobilisons-nous !5 mai à Paris
2 cars sont prévus avec passage à Nantes :
    NUMERO 1 depuis Challans, (La Fête à Macon – Car Insoumis) : https://agir.lafranceinsoumise.fr/evenements/4c79958f-6aac-4f48-af6e-b5a0bb35ddee/
Horaires prévus :
    Aller -> Challans (8h) -> Nantes le Cardo (9h) -> Paris (14h)
            Retour -> Paris (20h) -> Nantes le Cardo (00h) -> Challans (1h)
Pour réserver :
    Contacter Guillet Brigitte par mail : soulardguillet@orange.fr ou par téléphone : +33619751962
    Paiement par chèque sur place

    NUMERO 2 depuis St Nazaire ou Nantes le Cardo, avec passage possible sur Ancenis, selon le nombre d’inscriptions : https://agir.lafranceinsoumise.fr/evenements/86d04b7b-4a1b-4776-ae6e-d3d7a05b5c7c/
Horaires prévus :
    Aller -> Saint Nazaire (6h)(à valider) -> Nantes le Cardo (7h) -> Paris (12h)
            Retour -> Paris (21h) -> Nantes le Cardo (1h) -> Saint Nazaire (2h)(à valider)
Pour réserver :
S’inscrire sur https://agir.lafranceinsoumise.fr/evenements/86d04b7b-4a1b-4776-ae6e-d3d7a05b5c7c/ ou envoyer un mail à : comite_5mai_nantes@framalistes.org avec NOM, PRENOM, EMAIL, TELEPHONE, nb de places
Payer en ligne : https://www.lepotcommun.fr/pot/gprf2b1j  (prénom, nom obligatoires)  (31€ la place + dons de soutien possible)

notre-dame-des-landes envahit par des blue-blocks…

Notre-Dame-des-Landes envahit par des blue-blocks violents qui s’en prennent aux cheveux blancs:

notre-dame-des-landes envahit par des blue-blocks...
https://reporterre.net/Expulsions-sur-la-Zad-l-intervention-militaire-commence-a-patiner

Même la préfète Nicole Klein en parle: les gendarmes sont choqués par leur propre matériel qu’ils utilisent ce mercredi 11 avril, Nicole Klein en convient .

Edouard Philippe rend hommage au professionnalisme

Face aux envahisseurs, les anciens s’organisent…

Attention ce sont des personnes étrangères à la zad qui veulent en découdre dixit la préfète

Attention, l’image qui suit est choquante: nous avons affaire à une marée de zadistes:

ils ont même un office de tourisme:

 

 

 

 

les blue-blocks empêchent la libre circulation:

entrainant des bouchons

pour éviter les bouchons suivez infotraflics sur https://zad.nadir.org/

Plus d’infos en visuel avec la carte interactive : http://umap.openstreetmap.fr/en/map/zad-carte-de-resistance-aux-expulsions_212230#14/47.3530/-1.7486

Attention propos choquant :  M.Macron souhaiterait-il évacuer toute la ZAD pour donner la gestion des terres à la FNSEA à travers la chambre d’agriculture ?….