Le 7 mai, on dégage Le Pen. Dès le 8 mai, on s’occupe de Macron

Le 7 mai, on dégage Le Pen Dès le 8 mai, on s’occupe de Macron,

publication d’Ensemble, élément dans le débat du 2nd tour:

Le mouvement Ensemble! appelle à la mobilisation pour écraser l’extrême-droite et empêcher son arrivée au pouvoir. Dans le même temps, il combattra le projet d’Emmanuel Macron. Pour reconstruire une gauche digne de ce nom.

Emmanuel Macron et Marine Le Pen sont les seuls candidats restant en lice au second tour le 7 mai. La gauche est éliminée, et malgré l’espoir soulevé par la campagne populaire et massive de Jean-Luc Mélenchon, dans laquelle était impliqué le mouvement Ensemble!, Jean-Luc Mélenchon ne sera pas présent au second tour. Le score de Jean Luc Mélenchon avec 19 % des voix constitue évènement considérable. Il démontre la vitalité, à gauche, des aspirations au progrès social, à la préservation de l’environnement, au renouveau démocratique et notamment au passage à la 6ème République pour en finir avec le présidentialisme.

Il faut désormais empêcher une victoire de l’extrême-droite qui ferait courir un grave danger aux libertés fondamentales, aux droits démocratiques et sociaux, ce d’autant plus que la constitution de la cinquième République donne des pouvoirs considérables au président. Le 7 mai, battre Le Pen Le projet de Marine Le Pen est celui d’une société où les privilèges des puissants sont préservés; le projet raciste d’une soi-disant «préférence nationale»sert à détruire les acquis sociaux et les solidarités de toutes et tous, quelles que soient leurs origines. Les étranger-es, les réfugié-es, les femmes, les syndicats, le mouvement social sont pour elle autant de cibles. Moins que jamais, elle ne veut s’en prendre aux véritables responsables de la crise actuelle, la classe dominante, les puissances de l’argent…

Les votes du FN au Parlement européen sont instructifs: pour le secret des affaires, contre l’égalité hommes-femmes, contre le socle européen des droits sociaux, etc…Elle promet une société de divisions et de violences.

Barrer la route du pouvoir au FN ! Quand l’extrême-droite gagne le pouvoir, elle détruit la démocratie, les droits sociaux et l’égalité entre toutes et tous.Nous ne pouvons laisser faire dans notre pays ce qui arrive aux USA avec Trump, en Hongrie avec Orban ou avec d’autres extrémistes de droite au pouvoir en Europe, qui dès leur arrivée au pouvoir ont ouvert la chasse aux étrangers et détruisent les droits sociaux. Mais il ne suffit pas de l’écarter du pouvoir, nous devons l’écraser, car un FN avec un fort pourcentage de votes, même perdant au second tour, c’est le risque devoir les hordes de groupes violents qui lui sont proches s’emparer de nos rues et y faire régner leur haine. spirale de la violence

Et dès le 8 mai, tous ensemble, pour faire gagner la gauche et empêcher la politique ultra-libérale de Macron ! Une fois Le Pen éliminée, il faudra empêcher Macron de constituer une majorité à l’assemblée nationale avec une partie de la droite et la droite du Parti Socialiste, sur son orientation ultra libérale, aggravant les politiques du quinquennat de Hollande. Empêcher les atteintes violentes programmées de Macron contre la Sécu et le Code du travail. Pour cela, la dynamique de la campagne autour du candidat JLM doit s’amplifier mais aussi s’élargir, pour gagner. Rassembler une gauche debout qui, si, elle est majoritaire au Parlement, sera le rempart contre la casse de nos droits sociaux et s’attaquera à l’urgence écologique, c’est la seule manière de battre immédiatement et durablement le FN et les politiques réactionnaires, qui ont été alimentées par les renoncements de la gauche gouvernementale.

Aux élections législatives de juin, nous appelons à des candidatures de rassemblement de toutes les forces de gauche et écologistes qui se sont opposées à la politique des gouvernements Hollande, pour une nouvelle majorité autour d’une alternative politique au social-libéralisme, pour faire front contre l’extrême droite et contre les droites. Nantes, le 28 avril 2017

Nantes : plus de 3000 contre Le Pen et ses idées

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.